Maville.com  par  Ouest-France
Info

West Web Valley, tremplin des start-up à Brest

...
photo envie de lancer votre propre start-up ? poussez donc la porte de la west web valley.

Envie de lancer votre propre start-up ? Poussez donc la porte de la West Web Valley.

« Tout comme dans la Silicon Valley, nous avons la mer, un pont, de la brume... et des start-ups ! » Le site de la West Web Valley ne manque pas d'humour, mais le concept est sérieux.

Pourquoi ? Comment ?

Qu'est-ce que la West Web Valley ?

La West Web Valley (WWV) est un incubateur de start-up. C'est-à-dire qu'elle use de ses réseaux, de ses connaissances et de ses fonds « pour booster l'éclosion de petites entreprises sur leweb et propulser les plus prometteuses au niveau international », développe Ronan Le Moal, directeur général du groupe Crédit Mutuel Arkéa et l'un des trois fondateurs de la WWV. « Avec un gros réseau, une centaine d'experts et plusieurs millions d'euros sous gestion, c'est le moment de venir nous en parler », peut-on lire sur le site de la société.

Comment est-elle née ?

Charles Cabillic, développeur de la société de logiciels AC3, et Sébastien Le Corfec, co-développeur du site Copains d'Avant, travaillaient déjà ensemble. Ronan Le Moal les a vite rejoints à l'occasion d'un concours de start-up qu'il parrainait. « Sur les premiers dossiers que nous avons reçus, on en a eu deux ou trois de qualité, dont Locowl, une application de géolocalisation de la publicité sur mobile, que nous accompagnons toujours », se souvient-il. Le trio décide alors de fonder WWV afin que ce concours ne reste pas un effort ponctuel.

À quoi sert-elle ?

« Le but est d'accompagner le développement et le financement des start-up, de créer de l'emploi et de dynamiser un marché déjà en pointe ici », souligne encore le DG d'Arkéa.

Dans les faits, WWV fournit un capital d'amorçage, un bureau et un accompagnement personnalisé. Le porteur de projet crée alors son site web ou son application mobile et doit parvenir ainsi à obtenir ses premiers clients sous six mois. Une fois l'incubation terminée, une réflexion quant à une possible implantation internationale est mise en place auprès des partenaires du projet. « En échange, WWV prend une partie des capitaux de la start-up et accompagne le projet dans la durée », précise la société.

Comment ça marche ?

« Il faut charger le formulaire type en ligne et le renvoyer rempli. Nous observons tous les projets et répondons toujours. En ce moment, on voit cinq ou six porteurs de projets, expose Ronan Le Moal.Ensuite, les projets passent devant un comité de trois investisseurs. » Il s'agit de Catherine Barba, spécialiste du e-Commerce, de Laurent Le Moal, directeur général de PayPal, et de Kwame Yamgnane, directeur général adjoint de 42, l'école d'informatique de Xavier Niel. « En général, 20 % des projets sont viables ; et peut-être 5 % iront au bout. » Si les réseaux de l'économie du web sont moins importants à Brest qu'à Paris, WWV a un carnet d'adresses bien rempli. Suivent donc les rencontres, les réunions et les accompagnements financiers : « Sur la phase de développement, nous débloquons de 300 000 à 600 000 € en fonction des projets retenus. » Vous avez une idée mature ? « Alors rendez-vous dans la WWV. »

 

 
Nicolas CHAFFRON.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix

Galerie photos info

  • photo diaporama info quimperlé. le nouveau carrefour de la haute-ville s?appellera place arthur-courtier

    Quimperlé. Le nouveau carrefour de la haute-ville s’appellera place Arthur-Courtier

  • photo diaporama info les rias, foule et soleil au rendez-vous.

    Les Rias, foule et soleil au rendez-vous.

  • photo diaporama info en images. le passage du tour de france à carhaix

    EN IMAGES. Le passage du Tour de France à Carhaix

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Brest

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 180
Réagir

L'info en continu

Galerie photos info

Suivez-nous !

suivez brest maville sur twitter !
Retour en haut