Maville.com  par  Ouest-France
Info

Brest. Les bus brestois vont se mettre à l’électrique

1
photo les bus électriques du groupe bolloré sont en circulation à rennes, depuis un peu moins d’un an. © archives thomas brégardis.

Les bus électriques du groupe Bolloré sont en circulation à Rennes, depuis un peu moins d’un an.© Archives Thomas Brégardis.

Dès le début du mois de décembre, un de ces véhicules propres sera testé dans la métropole. Il appartient au groupe Bolloré et devrait ouvrir la voie à d’autres bus du même genre.

La nouvelle devrait être officialisée le 28 novembre par Brest Métropole et Keolis : un bus électrique va être mis à l’essai dans les rues de Brest et de Plouzané.

Selon nos informations, il circulera entre les 4 et 15 décembre, sur la ligne 13. Celle qui part de la mairie de Plouzané pour aller jusqu’au fort Montbarey, en passant notamment par le technopôle et la plage Sainte-Anne.Le bus en question sera livré d’ici un peu moins de deux semaines, le 30 novembre. Si l’essai est concluant, plusieurs autres devraient suivre.

« Pour l’instant, tout n’est pas encore complètement calé », explique-t-on du côté de Keolis, qui ne préfère pas s’étendre sur le sujet. Du côté de la Métropole, on se montre tout aussi prudent, en attendant l’officialisation de l’information.

« Ambiance sereine »

Le montant de la somme dépensée et le nombre de bus que la collectivité est prête à acheter demeurent également secrets pour le moment. « L’investissement vient de la Métropole. Nous, on ne fait que les accompagner », précise-t-on chez Keolis.

Toutefois, plusieurs bus du même genre ayant déjà été déployés dans la métropole de Rennes, en début d’année, il n’est pas trop difficile de se faire une idée du montant de l’investissement. Là-bas, le coût unitaire d’un bus classique a été de 644 000 €, soit le double d’un bus à motorisation diesel. Un bus articulé, lui, coûterait un peu moins d’un million d’euros.

Une dépense lourde, mais qui pourrait avoir des effets bénéfiques pour l’environnement : un bus diesel émet 80 g de CO2 par kilomètre et par personne. « Outre l’absence d’émission de CO2, les bus électriques, silencieux, contribuent à une ambiance apaisée et sereine dans la ville », assure Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole.

Brest continuerait ainsi à s’inscrire dans un objectif de ville propre, après la mise en service du tramway en 2012 et l’inauguration du téléphérique, il y a un an.

Le véhicule qui sera mis à l’essai sur la ligne 13 appartient au groupe Bolloré, spécialisé depuis plusieurs années dans les véhicules électriques, via sa filière BlueBus. Une vingtaine de villes en France ont déjà équipé leurs réseaux de transports en commun avec ces bus.

Si ce choix est fait par Brest, il faudra régler certains points. Si une courte formation est déjà prévue pour les actuels chauffeurs de Bibus, il faudra aussi réfléchir, par exemple, à la mise en place de bornes de recharges.

 
Mickaël LOUEDEC.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
avatar Nestorone
Brest. Les bus brestois vont se mettre à l’électrique
Nestorone

J'ai connu Brest et ses trolleybus. Si mes souvenirs sont bons, la ligne allait de St Pierre Quilbignon jusqu'à la place de Strasbourg. L'intérêt avec le bus électrique, c'est qu'il peut aller à peu près partout sans avoir besoin d'un réseau de distribution électrique permanent.

Galerie photos info

  • photo diaporama info quimperlé. le nouveau carrefour de la haute-ville s?appellera place arthur-courtier

    Quimperlé. Le nouveau carrefour de la haute-ville s’appellera place Arthur-Courtier

  • photo diaporama info les rias, foule et soleil au rendez-vous.

    Les Rias, foule et soleil au rendez-vous.

  • photo diaporama info en images. le passage du tour de france à carhaix

    EN IMAGES. Le passage du Tour de France à Carhaix

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Brest

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 185
Réagir

L'info en continu

Galerie photos info

Suivez-nous !

suivez brest maville sur twitter !
Retour en haut