Maville.com  par  Ouest-France
Info

Coquillages et crustacés, expo à déguster

...
photo l'artiste patrick van caeckenbergh (à droite) et son beau-père achilles daelman ont conçu cette deuxième version « plus solide et résistante » du berceau, l'oeuvre singulière illustrant l'affiche de l'exposition.

L'artiste Patrick Van Caeckenbergh (à droite) et son beau-père Achilles Daelman ont conçu cette deuxième version « plus solide et résistante » du Berceau, l'oeuvre singulière illustrant l'affiche de l'exposition.

De la vidéo à la sculpture, de la photo à la peinture, 30 artistes fascinés par les coquillages au musée des Beaux-Arts.

« Avec cette exposition Coquillages et crustacés, le musée des Beaux-Arts de Brest poursuit son dialogue avec la création contemporaine, commente Françoise Daniel, la conservatrice. Cette juxtaposition d'oeuvres classiques et actuelles est très stimulante pour les visiteurs. Dans la lignée de l'artiste américain Jeff Koons exposant au château de Versailles ! Même si nous n'avons pas les moyens de présenter le fameux Lobster, le homard géant du roi du pop kitsch ! »

Entre fascination et répulsion, les oeuvres exposées, artistiques ou populaires, montrent comment des artistes contemporains, pour la plupart très reconnus, s'approprient les coquillages : en questionnant les vieux mythes (origine, sexualité), ou en s'attachant à l'esthétique (formes, décor).

Figure importante de l'expo, Paul Armand Gette a spécialement réalisé, mardi à Brest, quatre dessins à l'encre de seiche, « des poissons achetés à la criée le matin et dont l'encre au noir profond s'avère indestructible ». Plus loin, il libère son modèle pour des jeux entre corps et décor, reprenant la dimension sexuelle du coquillage et faisant écho à Salvador Dali. Que l'on retrouve photographié à l'exposition universelle de New York en 1939, pour laquelle il créait le pavillon « Le rêve de Vénus ».

Autre référence centrale, Paul Amar, qui, depuis un quart de siècle, amasse toutes espèces de coquillages, dont il fait le matériau unique de ses tableaux en reliefs et de ses sculptures. Un monde singulier et foisonnant représentatif de l'art populaire. D'autres artistes d'art brut et d'art singulier, comme Pascal-Désir Maisonneuve, manifestent, envers les coquillages, ce même intérêt obsessionnel.

 
Frédérique GUIZIOU.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix

Galerie photos info

  • photo diaporama info quimperlé. le nouveau carrefour de la haute-ville s?appellera place arthur-courtier

    Quimperlé. Le nouveau carrefour de la haute-ville s’appellera place Arthur-Courtier

  • photo diaporama info les rias, foule et soleil au rendez-vous.

    Les Rias, foule et soleil au rendez-vous.

  • photo diaporama info en images. le passage du tour de france à carhaix

    EN IMAGES. Le passage du Tour de France à Carhaix

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Brest

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 185
Réagir

L'info en continu

Galerie photos info

Suivez-nous !

suivez brest maville sur twitter !
Retour en haut